Tuesday, August 22, 2017

Je pense aux victimes innocentes du Mal

Je pense à ceux qui ont besoin d'une France forte, protectrice.

Je pense à Barcelone.

Je pense à mes concitoyens de l'Australie,
toujours innocents parce qu'ils n'ont pas été
trop touchés par le terrorisme.

 Je pense à une France guidée par Emmanuel Macron.

Bref, je pense.

Monday, August 21, 2017

La France aux abonnés absents

Il est 8 heures du matin, et personne ne m'a contacté. Je suis tout de même certain que j'ai vendu ces sous-marins. Ce n'était pas un rêve...

Sunday, August 20, 2017

Demain


Eclipse solaire aux Etats-Unis

Cliquez ICI

De quoi devenir astrologue...

Saturday, August 19, 2017

Encore un envoi de mon petit livre

Ce matin, j'ai envoyé un exemplaire à l’adresse suivante :

Services informatiques et Internet
Palais de l’Elysée
55 rue du Faubourg Saint-Honoré
75008 PARIS

Il y a peu de chances que l'exemplaire n’arrive pas entre les mains d'Emmanuel Macron. Je pense que le problème est tout à fait différent. Avant de répondre (positivement, forcément) à mon cas, Macron sera obligé de tenir compte de certains aspects importants de mon profil, décrit ICI. Là, il n’y a pas de problème, car je donne beaucoup d’informations, et l’Elysée pourra vérifier rapidement tout ce qui manque (comme l’absence de conflits avec la loi, etc).

Mais il y a un obstacle de poids dans mon CV : ma prise de position au sujet de Donald TrumpICI. A partir du moment où le président Macron dirait qu’il est très content d’un certain citoyen nommé William Skyvington (qui a fait gagner des sommes astronomiques à la France), cela signifie qu’il devrait être d’accord avec tout ce que pense cet homme jusqu’ici inconnu, y compris ses positions sur Trump. Or, ça pose un sacré problème, car Macron s’est comporté jusqu’ici comme un grand camarade de Trump, et réciproquement. Voilà, à mon avis, le hic.

De toute façon, nous comprendrons mieux la situation lundi, quand je recevrai forcément les réactions de plusieurs journaux à qui j’ai envoyé mon petit livre : Le Monde, Le Figaro, Libé, La Provence, Le Courrier Picard, etc. C’est-à-dire qu’il est parfaitement possible que les services informatiques de l’Elysée ne fonctionnaient pas aujourd’hui. Mais rien ne se perd. On verra.

quelques heures de réflexion...

J'ai de plus en plus la conviction que je serais très naïf. La vérité, probablement, c'est que l'Elysée serait bel et bien en hibernation estivale ! Espérons qu'au cours des jours qui viennent, les rédacteurs-en-chef de certains grands journaux passeront quelques jours au bureau !

Heureusement que je peux passer le temps en regardant de belles photos de François Hollande et sa jolie amie Julie Gayet. Vive la louve de France !

Aspect primordial de cette affaire

Mon pays natal aura bientôt une flotte de sous-marins puissants pour protéger ses côtes contre d'éventuels envahisseurs. On savait ça déjà. Tout le reste (par exemple, mon rôle personnel) est purement anecdotique.

Friday, August 18, 2017

Si la France a besoin d'un concierge...

Je suis disponible. J'en ai honte !

La France est absente

Je viens d'envoyer à monsieur Mounir Mahjoubi un exemplaire de mon petit livre sur mon rôle dans la vente de sous-marins. Voulant vérifier que l'ouvrage était arrivé chez lui, j'ai tenté de téléphoner à madame Hélène Brisset, sa directrice de cabinet. Une voix inconnue m'a dit que je me trompais de numéro. Trompé peut-être de pays ?

Tuesday, August 15, 2017

Ça va passer !


J'en suis convaincu !

Monday, August 14, 2017

Couac déplorable... mais rien qu'un couac

Je viens de téléphoner à l'Elysée (01 42 92 81 00) à 7h43 afin d'indiquer pour la Nième fois que je suis le Franco-Australien qui a vendu des sous-marins français à l'Australie par le biais de mon blog Antipodes à


Il suffit d'utiliser le mot-clef "submarines".

L'employé qui a pris mon appel m'a dit bêtement
"Oui Monsieur, c'est bien noté."

Cette fois-ci, pour la première fois depuis que j'admire le président Macron, je crains qu'il soit allé trop loin en se coupant totalement des citoyens. Il y a malheureusement un obstacle catastrophique chez lui : son désir farouche de n'écouter rien qui provient d'autrui. De ne lire aucun courrier qui vient d'un citoyen comme moi-même. De n'examiner aucun livre écrit par un étranger, comme le mien. De n'écouter aucune voix qui vient du désert.

 disponible chez Amazon

J'ai souvent dit qu'Emmanuel Macron devrait obligatoirement employer une équipe d'employés pour écouter le peuple... au lieu de rester seul avec son épouse dans leur tour d'ivoire. Cette solution serait tellement simple à mettre en place. Il suffirait de créer un comité de surveillance du président. Et d'améliorer (nettoyer et surtout augmenter) le personnel de l'Elysée.

Qu'un observateur voulant jeter la première pierre sur le président m'explique comment lui m'aurait trouvé : moi,  le vendeur de sous-marins, caché dans sa maison rurale à Choranche. Un tel donneur de leçons m'insulterait personnellement d'ailleurs, car il oublie que mon comportement spécial était à l'origine de cette situation inédite.

Le président Macron doit rester sereinement à son poste. On ne va pas troubler davantage toute une nation à cause d'une erreur de jeunesse de son chef ! Soyons adultes. Corrigeons l'erreur. Soyons la France.

Friday, August 11, 2017

Fête religieuse

Je ne comprends pas pourquoi la France de 2017 va fermer la boutique mardi prochain afin de célébrer une supposée dame prénommée Marie qui aurait donné naissance à un supposé fils de Dieu après avoir reçu de façon mystérieuse le sperme d’un supposé ange. Bon Dieu ! Quel paquet de suppositions ! Et la nation tout entière va cesser de travailler pendant 24 heures à cause de ça !

Thursday, August 10, 2017

Danger !

Cet homme malade me fait peur.
Il faudrait l'arrêter immédiatement.
On ne plaisante plus avec lui.
Il risque de provoquer un holocauste.
Je ne vois qu'une seule solution :
D E S T I T U T I O N

Wednesday, August 9, 2017

Sommaire pour monsieur le président

Je suis sensible au fait que notre rencontre prochaine, tant attendue par moi, sera forcément plus difficile pour vous que pour moi, car je sais assez bien qui vous êtes, tandis que vous entendez parler de moi pour la première fois, et vous devez être sans doute dans un certain état de consternation. Je me permets donc de vous conseiller, monsieur le président, de cesser immédiatement de vous poser de questions troublantes sur cet individu inconnu nommé William Skyvington, car vous allez vite me connaître. Et je ne vous decevrai certainement pas.

J'espère que vous avez donc trouvé mon petit livre de 64 pages dont j'ai envoyé un seul exemplaire au Service de presse de l'Elysée. Vous aurez donc besoin de savoir qui je suis, et ce document succinct va vous faciliter cette tache. Je me permets de vous expliquer tout de suite qu'il n'y aura aucune mauvaise surprise à mon sujet. Je suis 100% "clean". C'est-à-dire que tout ce que vous allez apprendre sur moi va renforcer sans le moindre doute votre observation que je serai là pour vous aider, car j'ai une admiration sans borne pour vous.

1. Puisque mon blog n'est lu que par peu de gens, vous serez sans doute le seul individu important à lire cet article... que je pourrai détruire dès notre premier contact. Vous êtes par ailleurs l'unique être à connaître l'existence de mon petit bouquin [plus vrai aujourd'hui 21 août], qui vient de paraître le lundi 7 août.

2. Disons tout de suite que je n'ai jamais de ma vie vu un sous-marin. Dans toute pièce dramatique, il y a un vilain. Dans la nôtre, le vilain s'appelle Ross Babbage, l'homme australien chargé du choix d'un nouveau sous-marin. Voir ICI. Il m'est arrivé de lui souffler l'existence de l'offre français, puis mes informations sont montées, malgré lui, aux décideurs australiens. Depuis, Babbage se cache au fond de l'eau. (Je garde pourtant ses coordonnées.) Un point, c'est tout.

3. J'ai 76 ans, sans aucun problème de santé (au contraire, en pleine forme). Je n'ai jamais eu le moindre problème de santé mentale. Aucun problème avec la loi. Je n'ai jamais de ma vie subi un accident de voiture. Je suis donc un être sans aucune histoire franchement négative.

4. Mon numéro de téléphone: 04 76 64 18 32. N'importe quelle heure, jour ou nuit. Je dors peu, car j'ai besoin d'un minimum de sommeil.

5. Mieux vaut me contacter par courriel à sky.william@orange.fr car je suis tout le temps en train de travailler dans le parc, loin du téléphone fixe. J'habite à Gamone, quartier de Choranche. Vous aurez un petit problème pour me trouver et pour arriver à Gamone. Pont-en-Royans, surtout, est un goulot d'étranglement, surtout à cette période de l'année. Les services de la gendarmerie, même avec leur meilleur volonté, seront un peu dépassés par les événements.

6. Quant à la mairie de Choranche, ce sont des gens sur qui on ne peut pas compter, à éviter totalement (pour des raisons que vous apprendrez rapidement).

7. Etat personnel. Je suis divorcé, totalement hétéro, absolument aucun cas de violence, d'alcoolisme, etc. Quant à mon célibat, je serais incapable de vous expliquer pourquoi je vis depuis longtemps dans cet état. En grande partie, c'est parce que je ne rencontre jamais d'amies à Choranche : une commune perdue.

8. Mes deux enfants ont hélas hérité des chromosomes troublants de leur mère bretonne. En un mot, ils refusent toujours de croire que j'aurais fait vendre des sous-marins. Cette situation me trouble infiniment, bien entendu. Je vous demanderai, dès notre rencontre, de tenter de leur téléphoner dans l'espoir que votre voix les fasse savoir enfin que l'affaire des sous-marins est réelle.

9. Sur le plan politique, je n'ai jamais eu la moindre activité publique. Au cours de votre élection, j'ai eu l'occasion de détester certains de vos opposants. Le seul être pour qui je garde une petite admiration est l'ancien chef d'état... mais c'est peu. Quant aux autres anciens candidats, je n'en parle même pas.

10. Vous serez accompagné par des forces de protection (qui n'auroint pas grand-chose à faire, en dehors des problèmes de traversée de Pont-en-Royans). Par la suite, c'est surtout moi-même et mes deux enfants qui auront besoin de protection constante, car les gens se rendront vite compte que je vais gagner beaucoup d'argent par le biais de mon petit livre (vendu à 2 euros 50 l'exemplaire).

11. J'ai déjà pensé beaucoup à ce sujet de protection. Je préfère vous en parler de vive voix...

12. J'ai eu plusieurs activités amusantes, qui donnent l'impression que je touche à tout :

(a) En Australie, j'étais le premier programmeur embauché par IBM, à l'âge de 16 ans.

(b) Lors de mon arrivée en France en 1962, je ne parlais pas un seul mot de votre langue.

(c) En 1964, j'étais matelot sur un cargo grec, Londres/Koweït. Séjour sur le port de Mina al-Ahmadi chez des travailleurs sympathiques. Retour à Rotterdam sur un pétrolier BP.

(d) J'ai travaillé à la télévision française auprès de Pierre Schaeffer, inventeur de la musique concrète.

(e) J'ai été un ancien coureur cycliste sur piste, en 1972.

(f) Mon ouvrage Machina Sapiens a été le tout premier bouquin en français sur l'intelligence artificielle.

(g) J'ai joueé de la guitare à Paris.

13. En juillet 2015, j'ai subi un petit AVC qui m'a fait chuter dans l'escalier de Gamone, nécessitant une intervention ophtalmique à Rennes qui laisse des traces de dissymétrie au niveau des yeux.

14. Mon arrivée sur la scène va donner lieu à certains petits drames inévitables : éviction de Jean-Pierre Souchon (rédacteur-en-chef du Dauphiné Libéré), éviction de Jérôme Chailloux (grand responsable d'Internet).

15. Je compterai sur vos services pour résoudre certains problèmes très importants, parfois agréables, parfois désagréables :

(a) Libération et mise à ma disposition immédiate de mon ange gardien Martine Soussotte, sainte femme, factrice près de la retraite, mon unique aide ménagère et conductrice de voiture, protectrice de mon chien Fitzroy. Sculptrice sous le nom Soucco. Bref, une dame merveilleuse qui sait tout faire, qui passe son temps depuis toujours à aider les gens, dont moi-même.

(b) Poursuite d'un escroc qui campe chez mon ex-épouse Christine Mafart.

J'espère, monsieur le président, que ces quelques renseignements faciliteront notre premier contact. Je serai ravi et honoré de vous recevoir à Gamone. Et j'espère par ailleurs que vous serez accompagné par votre épouse. Vous allez découvrir une petite maison rurale, voire rustique, en pleine restauration.

Tuesday, August 8, 2017

Second blog : sujets purement personnels

Pour plus tard.
Il s'appelle Royans Bourne
et il se trouve ICI.

Origines du nom "Choranche"

Informations transmises récemment par Natacha Boudoul,
grande amie provençale travaillant à la Belle Mère.


Friday, August 4, 2017

Trump taille un short à Turnbull

Avec le Premier ministre australien les choses se passent encore plus mal. "J'en ai plus qu'assez", lâche Donald Trump, après de vifs échanges. "J'ai passé des appels comme ça toute la journée et c'est le plus déplaisant de la journée." Vladimir "Poutine a été un appel plaisant", poursuit-il, au sujet de son échange avec le président russe.
Cet échange concernait un accord conclu par Canberra avec l'administration Obama sur l'accueil aux Etats-Unis de réfugiés relégués par l'Australie dans des camps de rétention du Pacifique. Le président américain avait exprimé son mécontentement et parlé d'un accord "stupide".

Livre bientôt disponible chez Amazon


J'ai tenté sans succès d'expliquer téléphoniquement à l'Elysée et au Matignon que l'on pourra bientôt trouver chez Amazon mon ouvrage intitulé

 Comment j'ai vendu des sous-marins
à partir de ma vieille maison rurale en France

Mais rien à faire. L'employé de Matignon a bel et bien vu de ses yeux la page d'Amazon, mais celui de l'Elysée ne voulait même pas (poliment) que j'en parle. Comme d'habitude, il m'a conseillé d'envoyer mon livre par la poste au président. Non merci ; j'ai déjà donné !

Dès que le livre arrivera chez moi à Gamone (sans doute lundi matin), je compte envoyer tout de suite un exemplaire, non pas au président (où ça prendrait un temps fou pour parvenir au destinataire), mais au service de presse de l'Elysée. Puis mon bouquin sera disponible chez Amazon, pour que tout le monde puisse l'acheter. Prix : 2 euros 50.

Je n'ai rien fait pour que les événements atteignent cette situation rocambolesque. Je constate que les services de communication du président Macron méritent d'être améliorés considérablement. C'est lui qui en décidéra... mais j'ai le sentiment que j'y aurais contribué un peu d'aide.

Thursday, August 3, 2017

Dans un village que j'adore

Cliquez pour agrandir

Photo prise par Martine Soussotte 
le 17 juillet 2017 à Saint-Pierre-de-Chartreuse.

Saturday, July 29, 2017

My only genetic cousin

His official name is Hugh Courtenay, and he's an Englishman, but I've never met him. His sister's married name is Nicola Smith, and I'm sad to see that I've lost her email address. They descend from my crazy great-grandfather William Jones Skyvington [1868-1959], who was still alive in East London at the time I was starting my existence as a computer programmer in Sydney. Unfortunately, my grandfather Ernest William Skyvington [1891-1985] never knew that his father had survived the Second World War in England, and gone on to create a family with the silly borrowed name of "Courtenay". This story is explained at length in my book They Sought the Last of Lands, available through Amazon.

It's quite possible that Hugh has nothing in common with me... although that would surprise me greatly. I hope he decides to step across to Choranche with his sister, for a family encounter. I can't invite them to stay at my house, which is too small. But there are several fine hotels in the vicinity. Above all, the Castel Fleuri at Saint-Jean-en-Royans (Drôme).

Thursday, July 27, 2017

Nationalisation des chantiers de Saint-Nazaire


Un seul capitaine abord. Une excellente décision...
comme toutes celles du président Emmanuel Macron,
qui ne cherche jamais à être "populaire" au sens superficiel.
Macron est réellement populaire, su sens noble de cet adjectif,
car il fait toujours ce qui est nécessaire pour le peuple de France.

Tuesday, July 25, 2017

Mon professeur de guitare classique


Ilse Alfonso était mon professeur de guitare classique en 1966.
A cette époque, je travaillais à Bruxelles pour CAP France.
Nous vivions à Ixelles, où notre fille Emmanuelle est née.

Cliquez pour agrandir un peu

Friday, July 21, 2017

Réaction de la présidence dans un mois

On vient de me dire au téléphone qu'une réaction
de la part de l'Elysée prend à peu près un mois.

D'ici là, j'aurai le temps de publier à Gamone Press
un récit sur toute cette affaire.

Wednesday, July 19, 2017

Je soutiens totalement le président Macron


Dans l'affaire du remplacement du chef des Armées Pierre de Villiers, je me permets de signaler - à toutes fins utiles - que je soutiens totalement le président de la République.

Lettre envoyée à Emmanuel Macron

Voici la lettre que je viens d'envoyer au président de la République :

Monsieur le Président,

Je vous admire énormément, car vous avez des qualités exceptionnelles. Vous avez pourtant un défaut inimaginable. Vous n’avez pas voulu lire un simple message que je vous ai envoyé le mardi 11 juillet 2017. J’irai droit au but car, moi aussi, je n’ai pas de temps à perdre.

Je vous ai dit, preuves à l’appui, que je suis le citoyen franco-australien qui était responsable de la vente de sous-marins de fabrication française à mon pays natal, l’Australie. J’ai réalisé cet exploit au moyen de mon blog Antipodes dont l’adresse est http://skyvington.blogspot.fr/

Vous allez vite comprendre ce que j’ai fait, et vous allez vite comprendre comment vous avez fait une énorme erreur en évitant de me lire. Je me permets de vous pardonner ce que l’on pourrait intituler cette petite erreur de jeunesse, qui ne devrait pas influer sur la suite de votre présidence.

Cordialement,

William Skyvington

J’espère que mon ton rend parfaitement claire l’unique raison derrière cette lettre, à savoir : Il est temps que le président Macron délègue au moins le petit pouvoir qui consiste à lire et filtrer correctement des communications en provenance d’internautes de toutes sortes. Un point, c’est tout. Le problème n'est pas plus grave que ça.

Sunday, July 16, 2017

La réception téléphonique de l'Elysée se comporte d'une manière inadmissible

J'ai appris ce matin que le président de la République était de retour à Paris pour commémorer la Rafle du Vel d'Hiv.

Tout à l'heure, à 10h00 pile, j'ai téléphoné à 01 42 92 81 00 dans l'espoir de signaler que ça faisait plusieurs jours que je tentais d'envoyer un message au président afin de lui signaler que j’étais réellement le Franco-Australien qui avait vendu des sous-marins de fabrication française à l’Australie. Un homme m'a répondu : « Passez une bonne journée, Monsieur. Au revoir ! » C'est-à-dire qu'il me prenait pour un dingue. J’avais même signalé cette possibilité au président le 13 juillet à 8h30 :
Monsieur le Président,

Je ne suis pas un dingue (pour emprunter le mot que ma fille vient d'utiliser). Je suis réellement l'homme qui a fait acheter des sous-marins français par l'Australie.

Ouvrez mon blog à l’adresse http://skyvington.blogspot.fr/ et utilisez le mot-clef “submarines”.

Cordialement,

William Skyvington
Je trouve ce comportement non seulement désagréable mais totalement inadmissible au sommet de l'Etat. L'Elysée n'a absolument pas le droit de se plaindre du mauvais entretien des lieux à l'époque du président Hollande. Trop, c'est trop. J'arrête mes tentatives d'envoyer un courriel au président.

Je constate par ailleurs que le président a si peu de temps pour consulter les messages qui arrivent sur ce site que l'invitation d'écrire au président n'est pas, hélas, réaliste. Je ne comprends pas pourquoi il n'emploie pas quelques secrétaires pour surveiller constamment ce qui arrive sur ce site. Sinon, on le sucre.

Saturday, July 15, 2017

Comment j’ai vendu des sous-marins à partir de ma vieille maison rurale en France

La vente de sous-marins exige, je suppose, énormément d’opérations complexes. Les spécialistes dans ce domaine doivent se donner beaucoup de mal afin de bien connaître leurs produits et de les présenter aux acheteurs potentiels à travers le monde. Quant à moi, je me suis assis tout simplement devant mon Macintosh, où je me suis servi de ce blog comme dispositif commercial. Mes efforts étaient tout de même payants : quelques dizaines de milliards de dollars !

Toute l’histoire de cette réussite extraordinaire est contenue dans cinq articles de mon blog, en langue anglaise forcément, car j'étais préoccupé par mon pays natal.

Mon premier article, du 26 décembre 2007, se retrouve à l’adresse http://skyvington.blogspot.fr/2007/12/australias-submarines.html. Dès le début, mon ton était sarcastique, parce que j’ai trouvé qu’un certain Ross Babbage parlait de sous-marins à la manière de Jules Verne. J’ai même osé dire que mon pays natal adoptait une attitude naïve envers la défense, comme s’il s’agissait d’opérations trop coûteuses pour cette nation propriétaire de quelques gisements fabuleux de richesses. Et j’ai fini par conclure que l’Australie était politiquement immature.

Dans mon second article, du 27 décembre 2007, à l’adresse http://skyvington.blogspot.fr/2007/12/nuclear-energy.html, j’ai abordé brièvement la possibilité improbable que l’Australie puisse envisager l’idée de vaisseaux à propulsion nucléaire.

Mon troisième article, du 2 janvier 2008, à l’adresse http://skyvington.blogspot.fr/2008/01/australian-arithmetic.html, restait critique des calculs financiers faits apparemment par l’Australie. Pour la première fois, j’ai suggéré explicitement que mon pays natal devrait examiner l’offre française dans ce domaine.

Mon quatrième article, du 21 janvier 2008, à l’adresse http://skyvington.blogspot.fr/2008/01/expensive-aesthetic-and-nasty.html, a commencé par une anecdore amusante concernant le Dalaï Lama. Puis j’ai retrouvé la question de chiffres financiers. En deux mots, l’Australie donnait l’impression d’envisager la dépense de beaucoup d’argent pour acheter trop peu. Mes connaissances de la situation avaient été améliorées grâce à ma lecture d’un document Kokoda envoyé par Ross Babbage. A mes yeux de débutant, ça ne collait toujours pas.

Beaucoup plus tard, mon cinquième article, du 22 avril 2016, à l’adresse http://skyvington.blogspot.fr/2016/04/did-australia-take-notice-of-my-advice.html, fut une réaction aux rumeurs selon lesquelles l’Australie aurait effectivement pris au sérieux mes conseils de vendeur naïf de sous-marins. Le 26 avril, un copain d’école, Bruce Hudson, m’a informé que l’Australie avait effectivement adopté mes suggestions en faveur de sous-marins français. Ce jour-là, la planète entière a entendu le premier ministre Malcolm Turnbull annoncer la signature d’un contrat avec le géant français DCNS pour la construction de 12 sous-marins au prix de 50 milliards de dollars australiens.

L’histoire de mon blog s’arrête là… mais celle des sous-marins ne débute qu’à peine en Australie. Curieusement, malgré tous mes efforts destinés à me faire reconnaître comme un tout petit représentant commercial dans la vente de sous-marins, personne ne m’a jamais écouté. J’ai même l’impression que les professionnels dans ce domaine évitent simplement l’emploi de l’Internet. Seraient-ils trop immergés dans les profondeurs lugubres de l’océan ?

Tuesday, July 11, 2017

Une lumière dans mon existence à Gamone

Je parle de la Factrice Chevaline, Martine Soussotte, devenue une aide constante dans ma vie quotidienne.


Les gens du pays comprendront tout de suite le sens de cette appellation, une sorte de jeu de mots :

• Le Facteur Cheval fut un sculpteur d'art naïf devenu mondialement célèbre. Or, Martine est, elle aussi, une artiste dans ce même domaine. Son nom de créatrice est Souco : combinaison de Soussotte et Colette, un autre prénom. Sa maison EDF et son jardin à Sainte-Eulalie (où elle vit avec son mari Denis), juste à côté de Pont-en-Royans, sont remplis de pièces étonnantes, surtout des animaux, puis des femmes enceintes qui regardent vers le ciel. Je lui ai dit, un jour, que ce regard dans ses femmes évoquait sa propre nature de grande dame humble : une sorte de Marie de Magdala.

• Martine Soussotte est réellement factrice, qui me livre tous les jours mon courrier. Détail amusant : J'ai eu beaucoup de mal à insister sur le tutoiement entre nous ! Un autre détail amusant : Dans les commerces du pays, et dans le milieu médical, on pense souvent que je serais une sorte de pauvre étranger et que Martine serait mon aide-soignante... Une retombée merveilleuse chaque fois que j’accompagne Martine pour faire des courses au supermarché, c’est qu’elle est saluée par toutes sortes de gens du pays. Quelques-uns me connaissent parfois : des individus que je n’aurais jamais rencontrés et reconnus sans la présence de Martine. Quant au regard des caissières, Martine ne passe jamais inaperçue. Celles-ci doivent d’ailleurs se demander qui c’est, ce vieux type mince et immobile qui la suit.

• Enfin le terme Chevaline est le nom d'une cascade splendide (pas toujours en action) sur les pentes de la commune de Choranche.

Cette expression est parfaite pour cette sainte femme que j'adore... qui ne me croit pourtant pas du tout quand je tente de lui expliquer le role que j'ai joué dans la vente de sous-marins français à l'Australie.


Une vision ancienne dans mon existence. Ce vitrail à Grafton sur le thème de Marie de Magdala, installé par mon grand-père Ernest William Skyvington [1891-1985], commémore ma grande-mère Kathleen Pickering [1889-1964].

PS Martine vient de prendre de merveilleuses photos de Gamone qu'elle a envoyées à mon fils en Bretagne. Pour le moment, je n’ai aucune photo de ses pièces de sculpture. Un de ces jours, je ferai un site web sur la Factrice Chevaline de Choranche.

Individuals whose stupidity has made me suffer enormously

The worst of all are Geneviève Moreau, mayor of Choranche, and Laurent Drouot, deputy-mayor : a truly diabolical pair. Their crime has consisted of trying to persuade their electors that they know something about computing and the Internet, whereas their ignorance is vast. And their attitude towards me has been insulting ever since our first encounter. This madness has been going on for years. Drouot (a professional fireman at Romans) even sent me an email, on February 13, in which he said I was mentally unsound !


I have told Moreau and Drouot on countless occasions that they should simply disappear from our lovely village. But the idiots are still there in the mairie of Choranche. They're a permanent calamity. What can be done?

Idiots of this kind do not need the kind of rapid Internet service that Emmanuel Macron would like to install as soon as possible, everythere throughout France. Unless they receive serious training in the technical aspects of using real computers (such as the iMac) rather than phone gadgets, they wouldn’t know what to do with a good Internet service. Unless this training enabled them to understand that web sites have to be built, rather than just picked up magically by manipulating services such as the Israeli WordPress tool, there would be no point in offering them rapid Internet. What we really need is some kind of structural change that would make it impossible for tiny villages in places such as Choranche and Châtelus to elect nasty idiots such as Moreau, Drouot and Antoine Molina. It’s France herself, rather than the Internet (which works wonderfully well for me), that needs to be changed drastically.

PS I have often said to myself, when trying to send an email to president Macron, that it would be terribly embarrassing if our brilliant head of state were obliged to confront those two stubborn idiots who dishonor our lovely village.

La première journaliste à ne pas vouloir m’écouter

C’était la correspondante en Australie du journal Le Monde, Caroline Taïx. Voyant qu’elle écrivait un peu sur l’affaire des sous-marins, j’avais réussi à la contacter au moyen de Twitter. Puis, le 2 mai 2017, elle m’a donné gentiment son adresse email.
Monsieur,
Le mieux serait peut-être de m'envoyer des messages par emails plutôt que Twitter.
Cordialement,
Caroline

Caroline Taïx
+61 416 89 59 23
Mais elle m’a vite dit que l’affaire des sous-marins ne l’intéressait pas spécialement. Et je me suis dit laisse-béton…

Il est temps qu'Assange quitte sa prison londonienne

Pourquoi Emmanuel Macron ne dit-il pas à Theresa May qu'il est temps de libérer Julian Assange ? A quoi bon garder cet Australien innocent et brillant dans une cage de l'autre côté de la Manche ? S'il fallait trouver un endroit en France pour le garder en sécurité, je proposerais mon humble domaine de Gamone. Pourquoi pas ? Cela dit, il faudrait que Julian ouvre son propre compte chez Orange, car le mien est déjà trop occupé.

Monday, July 10, 2017

Bugs in the code

Mon patron chez Ilog, le grand Jérôme Chailloux, créateur d’un dialecte français du langage Lisp, m’inventa un petit nom : Sky. Je m’en suis même servi pour mon adresse email : sky.william@orange.fr. Il y a tout de même un petit problème. Mon nom de famille n’a rien à voir avec le ciel. Un ancêtre viking s’appelait Sceaft, désignant un javelot, arme de guerre. Sa tribu vivait à Sceaft-tinga-tun dans le Leicestershire, un nom qui se transforma en Skeffington, puis Skiffington. Un ancêtre plus récent, illettré, remplaça “ef” par “y”. On arriva ainsi à Skyvington, prononcé toujours comme Skivington.

Hélas, Chailloux n’aime pas les armes guerrières. Surtout les sous-marins. Cet ancien ami refusa donc de m’aider quand je me battais contre des élus du village de Choranche (la mairesse Geneviève Moreau et son adjoint Laurent Drouot) qui ne voulaient pas accepter mon aide en tant qu’informaticien et développeur de sites Internet. Aujourd’hui on voit toujours le résultat catastrophique quand on essaie de se renseigner sur le camping municipal de notre commune. Merci, les amis !

PS Je viens d’envoyer un mot à cet homme prétentieux :
Serais-tu attristé par le fait que des militaires ont exploité des armes de destruction pour éliminer Daech à Mossul ? Mon cher Jérôme, tu es un idiot qui vit en-dehors du monde réel. Et tu seras scandalisé quand tu verras que même la présidence de la République considère que le pacifisme est pour les enfants et les grands naïfs. A Mosul, les enfants étaient les premiers à savoir qu’il n’y a rien de plus merveilleux que des armes capables de détruire les fous de l’Etat islamique. Comment diable aurais-tu accepté l’horreur d’être intégré dans l’ambiance guerrière de la Polytechnique ? D’où vient chez toi ce refus systématique de la défense ?

Le Dauphiné Libéré

Lorsque j'attendais en vain d'être reconnu comme responsable unique de la vente de sous-marins français à l'Australie, je suis tombé sur certains salauds. Le pire de tous, c'était l'éditeur-en-chef du Dauphiné Libéré, Jean-Pierre Souchon. Il m'a menti d'abord en disant qu'il avait lu mes blogs, puis en me promettant de les lire. Enfin, à un certain moment, il s'est comporté en xénophobe en me disant quelque chose du genre : « Est-ce que vous ne comprenez pas le français ? » Un vrai salaud !

Great moment at Mosul


The Iraqi prime minister Haïdar al Abadi has announced
the defeat of the so-called Islamic state.

Victory on the horizon

Sunday, July 9, 2017

Je ne comprends pas pourquoi Trump est invité au défilé du 14 juillet

Si jamais je devais me retrouver dans le même sphère que ce malade mental, je serais totalement incapable de lui serrer la main. Surtout en tant qu'Australien. Je suppose que cet idiot-là n'ait aucune connaissance de mon pays natal. C'est grâce à quelqu'un comme Trump que l'Australie ne pourra plus compter sur l'aide historique habituelle des Etats-Unis.

A cause de la présence de Trump à la tête des Etats-Unis, l'existence des sous-marins se justifie plus que jamais. Bien entendu, ce n'est pas l'arrivée de Trump qui a créé cette nouvelle situation en ce qui concerne notre besoin de protégér l'Australie. Mais il en est un symbole cruel.

Thursday, July 6, 2017

C'est foutu...

... mon choix d'une Maserati pour mon centième anniversaire !


Ici à Gamone, c'est mon chien Fitzroy qui est visiblement intrigué par la présence d'une voiture électrique, car il n'entend plus de bruit.
D'ici 2040, des tas de vieux types comme moi seront
tués par ces nouveaux carrosses silencieux.

Wednesday, July 5, 2017

Simone Veil entrera au Panthéon


La grande dame sera la cinquième femme à entrer au Panthéon.

Saturday, July 1, 2017

La montagne est belle

Click here.

Friday, June 30, 2017

Horrors of Daesh

Dans le vieux Mossoul, dimanche.  Photo William Daniels pour Libération

Une grande dame nous quitte


Les jeunes gens se souviennent de son combat pour les femmes.
D’autres savent qu’elle était un pilier de l’Europe,
et enfin un membre de l’Académie française.
Ma génération pense surtout à la Shoah.

Thursday, June 29, 2017

Portrait of our president

Great photo of a great man
at the head of a great nation

Wednesday, June 28, 2017

Hard to live intelligently without Google

It's almost a miracle that my Antipodes blog still exists, because everything else of a Google nature has disappeared in France.

I disagree entirely with the idea that Google should be punished so harshly with a gigantic fine, as if they were earning their living by selling soda water, or inviting Internet users to "like" friends who publish nice words about them, or using drones to deliver books to folk who live out of town, etc.

Google is infinitely more than that. It's a beacon of civilization and future wisdom.

Monday, June 19, 2017

Britain has accepted Europe's Brexit plans

David Davis (UK) and Michel Barnier (France)

Britain has accepted Brexit plans proposed by Brussels. At a summit meeting to take place at the end of this week, Theresa May will examine basic questions concerning Europeans living in the UK and British people working in Europe. Monthly working sessions will take place between July 17 and October 9. There is also the delicate question of the boundary between Ireland and Northern Ireland.

Special commemoration

In exactly 12 weeks—on Monday, September 11, 2017—the civilized world will be commemorating the tragedy of 2001.


In a totally different domain of peace and beauty, the master carpenter Fred Schueller has informed me that I shall be able to drink a glass of Champagne on that day (the first since my minor stroke of 2015) from the vast terrace to be built to the east of the Mas de Gamone.

Sunday, June 18, 2017

I must get back to English...

... because I've just submitted a letter to the Times. Use the keyword "submarines" to access all my articles on this subject. I was often in contact with a certain Ross Babbage, who was the head of the team of people searching for the ideal kind of vessel for Australia. I have a file of all the emails exchanged between Babbage and me. They're not particularly interesting reading, but if anybody were interested in consulting this file, I could upload it to a personal web address.

Thursday, June 15, 2017

Je repasse le bac philo

« Suffit-il d’observer pour connaître ? »

Non, pas forcément. On peut observer la présence d’une Couleuvre et penser qu’il s’agit d’un serpent vénimeux. L’observation n’aboutit à une connaissance plus ou moins “correcte” que très rarement. Il faut que l’observateur et le “connaisseur” soient grosso modo de la même espèce. Si le premier est un Homo sapiens, mieux vaut que le second soit lui aussi ce même type de créature. L’époque de l’observation joue également un rôle fondamental. Si l’observateur se trouvait au Parthénon à l’époque de Socrates, un "connaisseur" d’aujourd’hui dans un laboratoire de physique quantique verrait les anciennes observations et ne comprendrait rien du tout.  Pire, ce que l’on observe passe à travers nos organes de sens (yeux, cerveau humain), tandis que l’objet observé est infiniment plus complexe, surtout s’il se situe dans un trou noir (sens de l’astrophysique) au ciel. La question n’indique pas du tout le contexte global dans lequel elle est posée. Elle est donc totalement idiote, et ne mérite aucune réponse.

Monday, June 12, 2017

La France invente un nouveau véhicule


Une moto magique qui roule sans pilote ICI.

Sunday, June 11, 2017

La saison des tilleuls


Je bois beaucoup de tisanes : surtout la fleur de Camomille. Ici à Gamone, je pourrais récolter assez de Tilleul pour le reste de ma vie. Mais je ne compte pas monter sur de longues échelles en bois afin de ramasser ce produit. Peut-être devrais-je louer mes arbres à une entreprise...

Saturday, June 10, 2017

La fin de ma terre de naissance ?


Dans cette image de New Scientist
indiquant des pays en train de disparaître,
le drapeau à gauche est celui de l'Australie.
Ça ne me choque pas du tout. J'ai souvent dit que
cette nation finirait par sombrer dans l'océan Pacifique.
Je veux dire que c'est la "nation britannique" qui va disparaître.
Puis le pays nouveau sera un énorme élément de l'Asie du Sud-Est.
Avec des citoyens de toutes les cultures, toutes les couleurs et toutes
les langues. Mon pays deviendra un énorme "melting pot".
Avec un nouveau drapeau, bien entendu,
sans les croix de l'Union Jack. Et
un nouvel hymne national.
Seul son nom restera.
Australia.

Friday, June 9, 2017

Un très grand moment de télé


Le départ de David Pujadas ICI.
Tout était spontané, tout était parfait.